Semaine québécoise du camping

Le camping écologique: un jeu d’enfant!

10 mai 2019

Camping vert

Aller camper, c’est se retrouver en nature, c’est respirer l’air pur, c’est admirer la végétation et les petits oiseaux… Mais comme toute activité humaine, le camping a un impact certain sur l’environnement. Et si l’on désire pouvoir pratiquer cette activité encore dans 10, 50 ou 100 ans, il faut être conscient de cet impact.

Mais alors, comment faire cette activité en ayant le moins d’incidence possible sur notre environnement? Voici quelques trucs:

Feux communautaires et feux responsables

De plus en plus de terrains de camping suggèrent de diminuer le nombre de feux de camp à chaque soir en créant de grands feux communautaires où les gens peuvent se rassembler le temps de quelques heures.

Dégageant des gaz à effet de serre, les feux de camp brûlant chaque soir, à chaque emplacement de camping, produisent un effet négatif sur la qualité de l’air et, à long terme, sur le réchauffement climatique.

Si toutefois vous préférez ne pas participer à ces feux communautaires, ou si le camping où vous vous trouvez n’offre pas ce genre de service, évitez de brûler tout déchet dans votre feu et veillez à consumer entièrement vos bûches.

Gestion des déchets

On le sait, en camping, on tente parfois de se simplifier la vie. La vaisselle jetable apparaît alors comme une option enviable. Cependant, il est largement préférable d’utiliser de la vaisselle lavable pour limiter notre impact environnemental en tant que campeurs.

De même, la bonne gestion des déchets de votre campement peut faire toute la différence, surtout si l’on pense au nombre de nuitées de camping qui se font chaque année au Québec. Pensez à faire le tri entre déchets, recyclage et compost (plusieurs campings offrent maintenant les bacs de compostage!) et à apporter avec vous les contenants nécessaires pour faire ce tri facilement!

Votre équipement

Vous ne faites du camping qu’une ou deux fois par année? Pourquoi ne pas acheter un équipement usagé plutôt que neuf afin de limiter la consommation, et donc la disposition de ce matériel à la fin de sa vie?

Si vous décidez tout de même d’acheter neuf, il existe maintenant des alternatives pour les matériaux responsables, la production équitable (salaires justes pour les employés qui fabriquent votre équipement) ou encore pour l’équipement fabriqué à partir de matériaux recyclés.

Finalement, la location d’équipement et la réservation d’emplacements prêt-à-camper constituent de bons choix si vous ne campez qu’occasionnellement!

Gestion des eaux usées

C’est un éternel débat parmi les campeurs, mais peut-on jeter l’eau de notre bac à vaisselle dans l’environnement ou pas?

Si vous êtes en véhicule récréatif, veillez à disposer de vos eaux grises dans les stations de vidange prévues à cet effet. Si vous êtes en tente, vous pouvez demander cette information à l’accueil du camping où vous vous trouvez, mais notons qu’il sera toujours préférable de laver sa vaisselle aux stations prévues à cet effet.

Peu importe le choix que nous faisons, l’utilisation de savons, shampoings et produits de nettoyage biodégradables sera beaucoup moins dommageable pour l’environnement, surtout si votre eau de vaisselle se retrouve dans la section boisée de votre emplacement!

Respectez les zones boisées

Parlant des zones boisées, le respect de ces espaces est primordial pour pratiquer un camping écologique. Même si cela est tentant, ne ramassez pas le bois mort autour de votre campement. Ce bois est nécessaire à tout l’écosystème forestier, que ce soit pour le développement de bactéries qui aident à la décomposition organique, ou encore à la croissance de champignons, lesquels sont une source de nourriture pour certains animaux de la chaîne alimentaire.

Ajoutons à cela le fait de ne pas cueillir, endommager, déranger, importer ou exporter la faune et la flore des endroits que nous visitons afin de perturber le moins possible les écosystèmes dans lesquels nous ne sommes, après tout, que des invités!

En somme, lorsque l’on pratique une activité en nature comme le camping, il est important de demeurer conscient de tous les impacts positifs et négatifs que nous pouvons avoir afin de limiter les dégâts qui pourraient être occasionnés par notre passage.

Alors, on vire au vert en camping cette année?

Pas encore de commentaires.

Partenaires