Semaine québécoise du camping

Comment maximiser les heures de sommeil des enfants en camping?

17 avril 2019

Sommeil des enfants en camping

Si vous êtes parents et que vous faites du camping, vous savez probablement que ce n’est pas nécessairement l’endroit où les enfants obtiennent leurs meilleures nuits de sommeil…

Les enfants ne sont pas dans leur lit habituel, le soleil se lève tôt l’été et il y a tellement d’activités intéressantes à faire le soir que les nuits sont parfois courtes.

Mais alors, comment maximiser les heures de sommeil des enfants en camping?

 

1. Obscurité

Si vous campez en véhicule récréatif, vous savez probablement que les rideaux de plusieurs d’entre eux ne sont pas des plus opaques.

Si vous campez en tente, vous connaissez probablement par coeur l’heure du lever du soleil tout au long de vos vacances. 😉

Plusieurs solutions s’offrent toutefois à vous pour améliorer l’obscurité pour vos enfants et ainsi, peut-être, prolonger leur nombre d’heures de sommeil. Par exemple, en véhicule récréatif, vous pouvez remplacer les rideaux existants, ou encore ajouter une toile opaque qui viendra couvrir la fenêtre. Un peu de gommette bleue et vous arriverez à couvrir complètement la fenêtre du lit de votre enfant. Ou encore, il est possible de fabriquer des toiles sur mesure qui s’attachent au contour des fenêtres grâce à des boutons pression.

Si cela est impossible ou que vous êtes en tente, il pourrait aussi être intéressant de vous procurer un loup, c’est-à-dire un demi-masque qui couvre les yeux. Même si le loup ne demeure pas parfaitement en place, il permettra à l’enfant de s’endormir plus facilement même si le soleil tarde à disparaître à l’horizon!

2. Bruits

En camping, il arrive que les petits bruits autour du campement empêchent nos enfants de bien dormir.

Si vous êtes en véhicule récréatif, tentez de créer un «bruit blanc» avec un ventilateur ou l’air climatisé. Cela atténuera les bruits extérieurs et permettra à vos enfants de dormir plus longtemps.

Si vous êtes en tente, il est possible d’essayer les bouchons pour oreilles. Cette solution est probablement mieux adaptée aux enfants plus vieux, car les plus jeunes trouveront peut-être les bouchons un peu inconfortables. Apprenez alors à vos enfants à repérer les sons ambiants qui sont les plus calmes et propices à s’endormir. Faites-en un jeu apaisant avant l’heure du coucher.

3. Routine du dodo

Malgré les vacances, malgré les activités du soir, malgré le fait que nous ne soyons pas dans notre routine habituelle, tentez de conserver le plus possible un semblant de routine du dodo pour vos enfants.

Bain ou douche, histoire, berceuse, tout ce que vous faites à la maison (ou presque) pourra être répété en camping afin de créer une ambiance propice au sommeil. Prenez le temps de le faire, vous gagnerez ainsi à éviter les multiples allers-retours pour leur dire que c’est l’heure de dormir!

4. Un certain lâcher prise…

Malgré tous ces trucs, il faut, en tant que parents, y aller d’un certain lâcher prise… Le sommeil ne sera jamais le même en camping qu’à la maison (bien que certains enfants dorment plus longtemps en camping!). C’est ainsi et cela fait partie des vacances ou des escapades familiales.

Pour rattraper le manque de sommeil, vous pourriez cependant essayer de faire faire une sieste d’après-midi aux enfants de tous âges afin que ceux-ci puissent se mériter de veiller plus longtemps au feu de camp du soir! Vous pourriez être surpris de voir à quel point même les plus grands sont prêts à se reposer en après-midi afin de pouvoir bénéficier d’un petit privilège le soir venu.

5. Alimentation et activités

On s’entend, le camping, c’est souvent l’occasion d’une petite collation spéciale au coin du feu. Bien qu’il soit plaisant de sortir de la routine quotidienne, la quantité de sucre ingérée par vos enfants n’est pas à négliger quand vient le temps de parler de la qualité et la quantité de leur sommeil.

Même avec ces collations spéciales, veillez à limiter les quantités. Une autre bonne solution consiste à privilégier les activités qui font bouger les jeunes durant la journée plutôt que de favoriser les écrans. Ainsi, le soir venu, avec toute cette énergie dépensée, le sommeil sera beaucoup plus facile.

 

Bref, même si le camping nous sort quelque peu de notre zone de confort, il ne faut pas oublier qu’il existe certains moyens pour faciliter le sommeil de nos tout-petits lors de nos escapades.

Et pour ces matins où toute la marmaille se réveille un peu trop tôt au goût des parents, on se rappelle que le café est teeeeellement meilleur en camping 😉

Pas encore de commentaires.

Partenaires