Semaine québécoise du camping
< Retour à la page Pratique du camping

Quelques chiffres

Le camping est déjà un loisir populaire auprès des Québécois. En effet, un sondage effectué par la Chaire de tourisme Transat de l’ESG UQAM révèle que 25 % des Québécois ont fait au moins une fois du camping (2012).

Les campeurs voyageurs constituent 80 % de la toute la population campeuse du Québec et 48 % d’entre eux l’on fait sous la tente, alors que près de 30 % utilisait un VR. Les campeurs qui choisissent de s’installer à un seul endroit pour toute la saison (saisonniers) représentent 20 % de la clientèle.

Selon la même étude, 65 % des campeurs québécois sont âgés de 25 à 54 ans, 66 % ont terminé des études postsecondaires et 42 % gagnent un revenu annuel de 60 000 $ et plus. En moyenne, un campeur de type voyageur effectue 6 séjours de camping pour un total moyen de 10 nuitées dans 2,7 terrains de camping différents. Sept adeptes sur dix ont fait du camping en couple, 38 % avec leurs enfants et 25 % avec des amis. Les activités de prédilection à faire en camping sont les feux de camp, la marche et la baignade.

Lorsque le moment vient de choisir un terrain de camping, les campeurs québécois utilisent les critères suivants pour effectuer leur choix : la beauté et l’environnement, la tranquillité et la propreté. Plus des deux tiers des campeurs disent recycler sur les terrains de camping où il est possible de le faire.

Les campeurs font partie intégrante de l’économie québécoise. En effet, les dépenses pour 3,9 personnes pour un séjour de 4,3 nuitées en VR sont de 495 $. C’est donc une dépense moyenne de 115 $ par nuitée. De plus, les propriétaires de VR dépensent en moyenne 1 235 $ par année en matériel de camping, en entretien et en autres frais. Pour l’année 2012, les dépenses totales pour les séjours des campeurs québécois sont estimées à 530 645 261 $. Ces dépenses entrainent les répercussions suivantes:

  • la création d’une main-d’œuvre composée de 5 691 personnes;
  • des revenus pour le gouvernement du Québec de 52,5 millions de dollars;
  • des revenus pour le gouvernement du Canada de 25,5 millions de dollars;
  • des autres revenus (taxes indirectes nettes de subventions) de 55,7 millions de dollars.

Pour l’année 2012, les dépenses totales en matériel de camping, en entretien, en location et en amélioration du VR, ainsi que les autres frais, sont évaluées à 530 millions de dollars. À ce chiffre, il faut ajouter la valeur des VR vendus au Québec qui est estimée à 312 millions de dollars. Ces dépenses entrainent les répercussions suivantes :

  • la création d’une main-d’œuvre composée de 6 178 personnes;
  • des revenus pour le gouvernement du Québec de 97,6 millions de dollars;
  • des revenus pour le gouvernement du Canada de 40,7 millions de dollars;
  • des autres revenus (taxes indirectes nettes de subventions) de 113,1 millions de dollars.

Partenaires