Semaine québécoise du camping

Il paraît que faire du camping quand il pleut, c’est ennuyeux! Faux.

17 avril 2017

Déboulonnons les mythes du camping, un par un! Ne laissez pas la pluie gâcher vos vacances.

En effet, la pluie est souvent l’ennemi numéro un des vacanciers. Elle n’affecte pas que les campeurs, mais l’ensemble des vacanciers qui louent une maison au bord de la mer, qui visitent un parc d’attractions ou qui se rendent au chalet… et la liste est longue. Il serait donc exagéré de placer le camping sur la sellette pour cette unique raison.

Tout d’abord,  il vous faudra faire des recherches aux préalables sur la météo du secteur dans lequel vous souhaitez camper. Bien évidemment, certaines régions sont plus pluvieuses que d’autres. En effectuant une bonne recherche, on évite au mieux quelconques intempéries qui pourraient vous jouer des tours.

La fameuse question de base demeure : comment passer un agréable séjour en camping advenant que mère nature ne soit pas de notre côté ? Et bien la réponse réside dans la planification des diverses activités que vous souhaitiez effectuer lors de votre séjour, de préférence celles ne se déroulant pas en plein air.

Effectivement, n’hésitez pas à vous faire une petite liste des choses agréables que vous aimeriez faire lors de votre sortie de camping. Pendant le séjour, privilégiez les activités qui ne peuvent pas se faire sous la pluie. Si le ciel se couvre, choisissez les activités qui pourront vous garder à l’abri. Pensez alors au dernier film qui est sorti au cinéma que vous vouliez absolument voir, à une exposition qui a lieu au musée du coin et aux heures de lèche-vitrine dans le centre commercial pour trouver la perle rare.

Privilégiez notamment les simples moments conviviaux avec votre famille, vos amis ou pour faire de nouvelles rencontres autour d’un merveilleux repas au restaurant ou encore autour d’une partie de jeu, que ce soit un jeu de société ou une partie de quilles.

On en profite aussi pour enfin faire ce qu’on reporte toujours au lendemain ; comme la lessive qui commence à déborder du sac à linge ou encore terminer une bonne fois pour toutes le roman qui traîne au bord de notre sac de couchage.

Si vous faites partie de ces chanceux qui possèdent une bâche, pensez à la mettre en place. Elle vous protégera non seulement des rayons de soleil trop fort, mais aussi de la pluie. Vous pourrez ainsi tout autant profiter de votre café matinal à l’extérieur. Il suffira simplement de bien se couvrir pour éviter le vilain petit rhume.

Et surtout, n’oubliez pas que le camping rime avec découverte. Ne négligez pas ce que la nature a à vous offrir. Vous la verrez différemment sous la pluie. Chaussez vos bottes de randonnée et votre veste la plus étanche et profitez de la légère bruine, les délicates odeurs de la forêt et les différentes couleurs des feuilles mouillées n’attendent que vous.

Ainsi, comme vous l’aurez compris, le camping sous la pluie n’est pas si désagréable que ça. Du moins,  pas plus que quelconques autres vacances. Il importe de bien s’organiser pour vivre des moments tout aussi beaux que sous un ciel bleu.

Sources :

Pas encore de commentaires.

Partenaires